LE SOMMEIL

CHEZ LE FOETUS : Le terme approprié pour désigner le sommeil du foetus estle cycle “activité-repos”. Ce qui explique que le foetus dort et pas forcément en même temps que sa mère. L’organisation du sommeil chez le foetus varie au cours de son développement. Après 36 semaines de gestation (8ème mois environ), la structure du sommeil est quasi-identique à celle retrouvée chez le nouveau-né et chez le petit nourrisson.
CHEZ LE NOUVEAU-NÉ À TERME : Les 2 premières années d’un enfant sont primordiales pour sa vie de futur “dormeur”. Au cours de cette période se développent les principales caractéristiques du sommeil, déterminantes pour un bon sommeil à l’âge adulte.
CHEZ L’ENFANT : L’évolution du sommeil se fait par étapes.
- Dès 3 mois : Le sommeil agité fait place au sommeil paradoxal (stable) rencontré chez l’adulte. Le sommeil calme laisse la place au sommeil lent.
- À partir de 6 mois : Les endormissements se font en sommeil lent comme chez l’adulte et le grand enfant.
- À 9 mois : La structure du sommeil ressemble à celle de l’adulte à peu de choses près et le sommeil devient rapidement stable au cours des 4 premières heures.
- Entre 9 mois et 6 ans : Disparition progressive des siestes. Les caractéristiques du sommeil changent. Une première partie de la nuit est presque exclusivement composée de sommeil lent profond accompagné de réveils incomplets. Une seconde partie présente des éveils brefs accompagnant chaque changement de cycle. On observe alors une stabilisation du sommeil paradoxal et une augmentation du sommeil lent.
- Entre 6 et 12 ans : Le sommeil est stable et les réveils sont très brefs. Le sommeil lent profond occupe une bonne partie de la nuit favorisant ainsi la survenue de comportements, en général sans gravité, tels que :
* Les terreurs nocturnes
* Le somnambulisme
* Les “pipis au lit”
À L’ADOLESCENCE : L’organisation du sommeil nocturne de l’adolescent est proche de celle de l’adulte. Les grands bouleversements hormonaux et les modifications comportementales qui surviennent à cette période ont un impact non négligeable qui se traduisent par :
* Une diminution importante du sommeil lent profond (le plus récupérateur) au profit du sommeil lent léger.
* Un décalage de phase éventuel : couchers et levers tardifs en raison du travail scolaire abondant, sorties plus fréquentes et opposition à la famille.
* Des contraintes horaires (cours, rythme scolaire, etc.), non compatibles avec le besoin de sommeil accru des adolescents, qui peut les mettre dans un état de “manque” de sommeil quasiment chronique (le déficit étant évalué environ à 2h par jour en période scolaire).
Les conséquences possibles des anomalies du sommeil chez les adolescents :
* Une irritabilité augmentée : colères fréquentes et insolence par exemple.
* Des envies de bouger sans cesse.
* Des troubles de la concentration et de l’attention, une difficulté à élaborer des projets.
* Un manque de lucidité vis-à-vis des actes commis (prises de risques inconsidérés, comportements à risque).
Ces effets disparaissent lorsque l’adolescent peut dormir suffisamment et avec des horaires compatibles avec son activité.
L'IRRÉGULARITÉ DU CYCLE VEILLE-SOMMEIL ET LE DÉCALAGE DE PHASES CONSTITUENT CHEZ L'ENFANT UN RISQUE MAJEUR DE TROUBLES DU SOMMEIL
ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SOMMEIL
De nombreuses études sur la présence ou l’absence d’activité physique au quotidien ont donné lieu à plusieurs conclusions.
L’absence d’activité physique entraîne :
* Sédentarisation
* Diminution de la qualité et de la quantité de sommeil
* Diminution de l’envie de se dépenser physiquement
* Diminution de la vigilance à l’état de veille
* Mise en place d’un cercle vicieux menant à l’insomnie
* Problèmes de mémoire et de concentration
* Maux de tête, douleurs musculaires
À l’inverse, une activité physique régulière implique :
* Endormissement plus rapide
* Réveils nocturnes moins fréquents
* Augmentation du sommeil à ondes lentes (le plus récupérateur)
* Stades et cycles de sommeil plus réguliers
* Augmentation de la durée de sommeil
* Augmentation de la vigilance diurne
Source www : santé.gouv.

 

 

Recherche personnalisée

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site