Comment monter un Projet d'Action

Comment se monte une action collevtive dans l’association ?
Pour une action, il vaut mieux ne pas improviser, mais prévoir et préparer ensemble ce qui va se passer. Ainsi le montage d’un projet est l’amorce d’une démarche qui se compose de différents éléments et qui se déroule en plusieurs phases.
La finalité et la mission
La finalité fonde la raison d’être du projet d’action. Elle est contenue souvent dans les buts de l’association, dans les valeurs défendues. La mission en découle et définit l’objectif à atteindre. En s’appuyant sur une série de contacts ou d’enquêtes, sur un diagnostic, cette définition consiste à identifier un besoin auquel l’association se donne les moyens de répondre. Sur la base des contenus de l’objectif sont retenus des indicateurs quantitatifs et qualitatifs de réussite qui faciliteront l’évaluation.
Le plan d’action et le budget
Le plan d’action décompose le projet en sous objectifs et en différentes phases, puis fixe des échéances et un planning qui répartit les tâches et les responsabilités. Ce plan décrit, pas à pas, tout le déroulement du projet sous tous ses aspects : méthodes, financement, communication, technique, matériel, critères et modes d’évaluation. Ne pas oublier un plan de financement ; un budget propre permet d’établir un échelonnement des dépenses et des recettes, et c’est une pièce indispensable dans les demandes de subvention.
Les partenaires
Le partenariat est une forme d’entraide mutuelle qui ne se réduit pas à une transaction monétaire (facture ou subvention). Solliciter un partenaire revient à analyser les positions et les enjeux réciproques pour pouvoir déterminer le mode de collaboration convenant à l’opération projetée.
Le pilotage
Il est exercé par une instance désignée, dès la première phase, comme responsable de la bonne marche. Ce peut être le bureau ou le conseil d’administration, une commission de travail, voire un individu. Cette instance veille sur tout ce qui se passe et tient un journal de bord. Elle a une vue d’ensemble qui permet de dire si le cap est maintenu, de pallier les manques, de faire appel à de l’aide si besoin.
L’évaluation
Elle est à l’œuvre dès la conception du projet pour en fixer les critères et les modalités, puis durant tout le déroulement pour en vérifier la bonne marche, sous la responsabilité de l’instance de pilotage. À la fin de la réalisation, l’ensemble des acteurs qui y ont contribué débattent de l’évaluation et soumettent les résultats à l’appréciation de l’association et des partenaires.
Recherche personnalisée

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×