AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE

A la frontière du médical et du social, le métier d'aide médico-psychologique (AMP) s'exerce essentiellement en instituts médico-éducatifs, foyers ou maisons d'accueil spécialisé. Les AMP interviennent, en effet, tant au niveau des soins que des activités de loisirs et, plus généralement, dans le cadre de la prise en charge psychologique et éducative des enfants et des adultes handicapés, ou des personnes âgées dépendantes. Début 1999, on comptait ainsi près de 22 000 AMP en poste. La profession bénéficie désormais d'un diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique (de niveau V), créé par un décret du 2 mars 2006, qui remplace le simple certificat d'aptitude aux fonctions d'aide médico-psychologique (CAFAMP), qui existait auparavant. Les titulaires du CAFAMP le sont, de droit, du nouveau DE. Le diplôme d'Etat Le nouveau diplôme "atteste des compétences nécessaires pour exercer une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne auprès de personnes en situation de handicap ou dont la situation nécessite une aide au développement ou au maintien de l'autonomie sur le plan physique, psychique ou social", indique le décret, publié au JO du 5 mars 2006. Alors que le certificat d'aptitude n'était accessible qu'en cours d'emploi, le diplôme d'Etat l'est, en revanche, par la voie de la formation initiale et, en tout ou partie, par celle de la validation des acquis de l'expérience (VAE). La date d'entrée en vigueur du nouveau DE est fixée au 1er septembre 2006. Pour accéder à la formation au diplôme d'Etat d'AMP, les candidats doivent subir une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve orale d'admission. Les détenteurs de certains diplômes, énumérés à l'annexe 4 de l'arrêté du 11 avril 2006 (paru au JO du 26 avril 2006), en sont dispensés, comme les titulaires du DE d'auxiliaire de vie sociale (AVS), mention complémentaire aide à domicile, ou encore du certificat d'aptitude professionnelle (CAP) petite enfance. La formation est dispensée de manière continue ou discontinue, sur une amplitude de 12 à 24 mois. Elle comporte 495 heures d'enseignement théorique et 840 heures de formation pratique. Pour les candidats titulaires de l'un des diplômes, certificats ou titres mentionnés à l'annexe 4, des allègements de formation sont possibles. Quant aux candidats en situation d'emploi en tant qu'aide médico-psychologique, ils devront faire un stage de 140 heures (soit quatre semaines), hors structure employeur, auprès d'un public différent. L'ancien CAFAMP Aucun diplôme n'était, jusqu'alors, exigé pour accéder à la formation d'AMP, mais il était nécessaire de satisfaire aux épreuves organisées par les directions régionales des affaires sanitaires et sociales (DRASS) ; les titulaires d'un BEP, du brevet des collèges, du DE d'auxiliaire de vie sociale ou des certificats d'aptitude aux fonctions d'aide-soignant et d'auxiliaire de puériculture en étaient dispensés. La formation se déroulait en cours d'emploi sur deux ans, avec un minimum de 350 heures de formation théorique et quatre semaines, au moins, de stage pratique. Notons que les candidats au CAFAMP, ayant commencé leur formation avant le 1er septembre 2006, demeurent régis par ces anciennes dispositions.
Recherche personnalisée

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site